Le gène MDR1 chez les chiens de Berger.

 

 

Une histoire de mutation :

 

La mutation du gène MDR1 touche les chiens de berger

(Berger des Shetland, Berger Australien, Border Collie, Berger Blanc Suisse..)

mais surtout la race Colley.

 

Le gène MDR1 code pour une protéine présente dans la barrière hémato

-méningée. Lorsqu’il est muté, cette protéine est non fonctionnelle

favorisant l’accumulation de certains médicaments dans le système nerveux.

 

Pour présenter cette mutation, il faut que les deux gènes MDR1 soient mutés. Ainsi, les chiens sensibles sont ceux qui sont homozygote muté (-/-). Attention, un chien qui n’a qu’un gène muté, c’est à dire, hétérozygote (+/-) peut présenter des symptômes moins sévères suite à la prise de certains médicaments. Les chiens qui ne présentent pas de mutation donc, homozygote sain (+/+) tolèrent les médicaments. La gravité de l’intoxication dépend de la molécule, de la dose, de la race et de l’âge du chien.

 

 

Les signes cliniques :

 

Certains médicaments peuvent être toxiques pour les chiens ayant la mutation du gène MDR1, tel que la famille des avermectines (antiparasitaire).

Suite à la prise d’un médicament contre-indiqué, des symptômes neurologiques (ataxie, tremblement, convulsion..), digestifs (ptyalisme, vomissement..) peuvent apparaître.

 

 

Dépistage :

 

Il existe actuellement un dépistage pour les races prédisposées qui consiste à faire un écouvillon buccal qui sera analysé en laboratoire.

 

N’hésitez pas à demander conseil au près de nos assistantes ou lors de la consultation.